Un patient sauvé par des vertèbres imprimées en 3D

Drage Josevski, un patient australien âgé de 60 ans, a pu être sauvé grâce à l’implantation de prothèses de cervicales imprimées en 3D. Une prouesse que l’on doit à l’hôpital Prince of Wales de Sydney et son neurochirurgien Ralph Mobbs. Il y a près 1 an, Drage Josevski apprend qu’il souffre d’un chordome, une tumeur rare du squelette axial, localisée dans deux de ses vertèbres cervicales. Une maladie très difficile à soigner qui sans intervention promettait le sexagénaire à une lente paralysie avant une mort certaine. « Sans chirurgie et sans traitement de ce type de tumeur, le patient aurait progressivement perdu l’usage de ses bras et de ses jambes, jusqu’à perdre progressivement sa capacité à respirer, manger … ce n’est pas une mort agréable du tout.  » A expliqué le docteur Ralph Mobbs. Jusqu’à aujourd’hui la seule opération possible se limitait à l’ablation des vertèbres malades pour les remplacer par des prothèses conçues à partir d’os prélevés sur le patient. Une intervention par conséquent très risquée pouvant entraîner d’importantes séquelles au patient, notamment de gros problèmes de motricité. Mais le neurochirurgien Ralph Mobbs a fait un autre choix, celui de se tourner vers l’impression 3D pour fabriquer des prothèses sur-mesures et parfaitement adaptées au corps de patient. Ainsi l’Hôpital a fait appel à une société spécialisée dans l’impression 3D médical. Cette dernière s’est chargée de modéliser les pièces à partir d’un CT-scan puis d’imprimer les deux prothèses avec pour matériau du titane.

About The Author

manager

No Comments

Leave a Reply

UNE QUESTION

Remplissez le formulaire


Merci de bien remplir les champs ci-dessous pour que nous puissions au mieux vous répondre.

Envoyer un message

Envoyer un message

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plusOK