Et si l’impression était la solution pour aller sur Mars?

Les découvertes réalisées ces dernières années ont permis d’arriver à de nombreuses conclusions : un sol très riche, notamment en oxyde de fer ; la présence avérée d’eau, principalement sous forme de glace ; un taux d’exposition aux radiations acceptable, compatible avec une mission habitée. De bonnes nouvelles qui confortent les agences spatiales dans leur volonté de passer à la prochaine étape : les premiers pas de l’Homme sur Mars. Techniquement, ils sont possibles, mais les investissements requis sont gigantesques.

Cependant, de nombreux freins subsistent et, parmi eux, le coût du voyage. Chaque tonne de masse utile amenée sur Mars représente plusieurs millions d’euros. Deux solutions s’offrent : améliorer le ratio entre la masse lancée et celle posée sur Mars, et limiter drastiquement la masse utile à transporter.

C’est sur ce second point que l’impression 3D a un rôle à jouer. Car parmi les indispensables à une mission sur Mars – habitats, véhicules, matériels scientifiques et médicaux, nourriture, etc. – beaucoup peuvent être imprimés en 3D sur place avec des matières premières mutualisées, ou directement prélevées dans le sol martien.

La technique de fabrication additive est aujourd’hui effective pour de nombreux métaux. Elle consiste à additionner des couches de matière par la fusion laser de particules pulvérisées, permettant de former des pièces métalliques très qualitatives. Sur Mars, le sol riche en oxyde de fer est un avantage indéniable. Une fois extrait, le fer pourra devenir la matière première de nombreux équipements et servir, par exemple, à la création complète des lieux de vie, du sol au plafond, système d’isolation et mobilier compris.

L’impression 3D est également source d’agilité et d’adaptabilité. Elle permettra en effet l’élaboration quasi instantanée de pièces et d’instruments sur-mesure – à la manière du premier outil imprimé « extraterrestrement » en 3D à bord de la station spatiale internationale, sur la base d’un fichier envoyé par email par la NASA. Un avantage considérable pour corriger sur place, par itération, les éventuels défauts de conception ou d’évaluation initiale des besoins, ou pour répondre à des situations d’urgence.

Ressources embarquées et 3D au service du bien être des équipages; conquérir Mars… pour le bien de la Terre; le projet d’habitat martien imaginé par l’agence Fabulous…  Cliquez ici pour en lire plus : source.

Labs 4D

About The Author

manager

No Comments

Leave a Reply

UNE QUESTION

Remplissez le formulaire


Merci de bien remplir les champs ci-dessous pour que nous puissions au mieux vous répondre.

Envoyer un message

Envoyer un message

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plusOK