Une statuette vieille de 30,000 ans répliquée grâce à l’impression 3D

En collaboration avec le Musée du Louvre, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique organisent actuellement une exposition intitulée « 2050 – une brève histoire de l’avenir ». Dans le cadre de l’évènement, le musée a travaillé avec les sociétés Fuel 3D et Trideus afin de proposer une réplique imprimée en 3D de la Venus de Galgenberg, une des plus vieilles statuettes connues à ce jour.

Découverte en 1988 en Autriche, la Venus de Galgenberg est une statuette féminine âgée de 30,000 ans qui repose actuellement au Musée d’Histoire Naturelle de Vienne. L’idée de recréer une copie imprimée en 3D de la Venus pour l’exposition de Bruxelles a été imaginée pour démontrer comment la technologie pourrait changer la manière dont les gens perçoivent l’art à l’avenir.

Pour y arriver le musée bruxellois a fait appel à la société Fuel 3D et son scanner Scanify afin de capturer les images de la Venus. Une fois le modèle 3D obtenu, ce fut au tour de l’équipe de Trideus d’utiliser une imprimante 3D à liage de poudres afin d’obtenir la réplique couleur à base de gypse. Le procédé repose sur la solidification d’une fine poudre à l’aide d’un liant et d’un colorant.

Source : http://www.3dnatives.com/statuette-repliquee-impression-3d-17092015/

Pour visualiser la modélisation 3D de la Venus de Galgenberg et regarder la  vidéo explicative du projet

Labs 4D

About The Author

manager

No Comments

Leave a Reply

UNE QUESTION

Remplissez le formulaire


Merci de bien remplir les champs ci-dessous pour que nous puissions au mieux vous répondre.

Envoyer un message

Envoyer un message

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plusOK